La spiruline pour les femmes enceintes

La spiruline pour les femmes enceintes

Des chercheurs ont mené une étude contrôlée dans la région de Dakar (Sénégal) pour déterminer la contribution d’une supplémentation par la spiruline sur l’hémoglobinémie de 920 femmes enceintes et de leurs nouveau-nés. Le suivi a duré de la 28e semaine d’aménorrhée jusqu’au 42e jour post-natal.

Méthodologie de l’étude

Les femmes suivies dans les 4 centres de santé de la région de Dakar étaient supplémentées en fer (sulfate ferreux 90 mg / jour) et acide folique (1 mg / jour) depuis le début de leur grossesse. Elles ont été randomisées à partir de la 28e semaine d’aménorrhée (absence de règles) en 2 groupes :

  • l’un recevant 1500 mg de spiruline / jour (3 comprimés de 500 mg) en plus du traitement médicamenteux fer + acide folique
  • l’autre continuant à recevoir uniquement le traitement médicamenteux fer + acide folique
Résultats de l’étude

Dans le groupe qui a reçu uniquement le traitement fer et acide folique, l’augmentation de l’hémoglobinémie a été statistiquement significative :

  • + 0,30 g/dl entre la 28e semaine et la 32e semaine d’aménorrhée,
  • + 0,20 g/dl entre la 28e semaine et l’accouchement,
  • + 0,92  g/dl entre l’accouchement et le 42e jour post-natal.

Dans le groupe supplémenté par la spiruline, les résultats sont nettement plus élevés : + 0,48 g/dl, + 0,36 g/dl et + 1,37g/dl  dans chacune des 3 périodes.

Les femmes ont bien toléré la spiruline. Les chercheurs n’ont noté aucune différence dans l’évolution et les caractéristiques des grossesses entre les 2 groupes. Le poids des bébés à la naissance n’était pas différent. Cependant, le gain de poids entre la naissance et le 42e jour post-natal a été supérieur dans le groupe des femmes supplémentées en spiruline. L’hémoglobine moyenne des enfants au 42e jour était supérieure dans le groupe spiruline : 13,7 g/dl vs 12,6 g/dl.

En conclusion, la spiruline joue un rôle contre l’anémie ferriprive.

Référence de l’étude

« Effets d’une supplémentation par la spiruline chez des femmes enceintes dans la région de Dakar »

K.Niang, P. Ndiaye, A. Faye et al : Spirulina supplementation in pregant women in the Dakar Region (Senegal), Open Journal of Obstetrics and Gynecology (2017)7, 147-154.

Comment compenser une carence en fer ?

Qui peut manquer de fer

Le fer contribue au transport de l’oxygène par l’hémoglobine, au fonctionnement normal du système immunitaire et du métabolisme énergétique. Un supplément de fer peut être recommandé aux :

  • femmes : environ 25% des femmes en France sont carencées en fer (pertes dues aux règles, grossesse…)
  • enfants et adolescents pendant la croissance
  • convalescents : manque de globules rouges
  • végétaliens : éviction de certains aliments
  • sportifs : efforts intensifs répétés entraînant souvent une anémie ferriprive
  • personnes âgées : alimentation déséquilibrée ou trop faible

 

Symptômes possibles d’une carence en fer
  • pâleur
  • fatigue et manque d’énergie
  • diminution de la force musculaire
  • essoufflement
  • difficultés de concentration et d’attention
  • chute de cheveux

 

Où trouver du fer dans l’alimentation

Les aliments qui ont une teneur importante en fer sont : viande (boudin noir, foie), lentilles, haricots blancs, cacao, tofu, sésame, algues (spiruline et, dans une moindre mesure, chlorella). Pour une meilleure assimilation du fer, mieux vaut :

  • l’associer à de la vitamine C
  • éviter de prendre en même temps du thé ou du café dont les tanins inhibent l’absorption du fer

 

Spiruline et fer

La spiruline contient entre 60 et 80 mg de fer aux 100 grammes. Il s’agit d’un fer végétal chélaté (lié à des acides aminés), ce qui renforce sa capacité d’absorption. Consommer régulièrement de la spiruline est donc un bon moyen d’augmenter son niveau de fer.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

Lire aussi :

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

 

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

La grossesse est une période où il est primordial de bien s’alimenter. En effet, le fœtus a besoin de nutriments pour son bon développement : vitamines, minéraux, oligo-éléments… La future maman en a aussi besoin pour préserver sa vitalité et pour éviter les carences. Parmi les besoins à ne pas négliger, celui en fer.

Un oligo-élément aux nombreuses fonctions

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

L’organisme est incapable de fabriquer du fer par lui-même. Il doit donc en trouver dans son alimentation. Le fer joue un rôle dans l’oxygénation des cellules ; il contribue à la formation des globules rouges et de l’hémoglobine. Il participe aussi au métabolisme énergétique (réduction de la fatigue) et au fonctionnement du système immunitaire.

Chez la femme enceinte, le fer joue un rôle dans  l’augmentation du volume sanguin occasionnée par tous les changements qui ont lieu dans l’organisme. Il permet aussi une meilleure récupération après l’accouchement qui occasionne une perte de sang importante.

Le fer contribue au bon développement du foetus. Il est dispensable à la formation du  placenta et du cordon ombilical.

Des besoins accrus

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

Les besoins en fer augmentent au cours de la grossesse, particulièrement à partir du deuxième trimestre. Le taux de fer est systématiquement surveillé à partir du 6ème mois de grossesse, par dosage sanguin. Il est fréquent que les femmes voient leur niveau de fer et de ferritine (protéine permettant le stockage du fer) baisser. Environ 20% des femmes enceintes souffrent d’anémie (manque d’hémoglobine). Un manque en fer peut entraîner un bébé prématuré ou de faible poids.

Éviter la carence en fer

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

Pour éviter les carences, la femme enceinte doit privilégier les aliments riches en fer (lentilles, boudin noir, viande rouge, œufs, haricots blancs, chocolat). Comme cela ne suffit pas forcément, une supplémentation peut s’avérer nécessaire. Les professionnels de santé prescrivent souvent la prise de compléments alimentaires, soit des complexes multi-vitamines et minéraux, soit de la spiruline.  Cette micro-algue d’eau douce contient, en effet, du fer biodisponible. Contrairement à de nombreuses spécialités pharmaceutiques, le fer de la spiruline ne se trouve pas à l’état libre ou sous forme de sulfates ferreux. Il se trouve sous forme « chélatée », c’est-à-dire déjà lié aux acides aminés. Cette forme améliore son absorption par l’organisme. La spiruline, en plus de son apport en fer, offre à la femme enceinte de nombreux nutriments : des protéines pour la construction cellulaire, de la vitamine B9 ou acide folique qui contribue à la croissance des tissus maternels durant la grossesse, du chrome pour réguler en douceur l’appétit… Comme nous l’avons explique dans l’article : » La spiruline au service des femmes« .

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Comment compenser une carence en fer 

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline
Commencer une cure de spiruline
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
La Spiruline au service des femmes
Une micro-algue bénéfique pour la croissance de vos enfants

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline

Il y a quelques semaines, L’UFC Que Choisir avait rédigé un article intitulé « Les dangers de la spiruline ». A cette occasion, Spiruline-az fait le point sur ce super-aliment en évoquant les idées reçues et les critères de choix pour bien choisir sa spiruline.

Choisir une spiruline de qualité contrôlée

une usine de spirulien dont le mode de culture est contrôlé vu de haut c'est l'un des critères à vérifier pour choisir sa spiruline

Comme toutes les algues, la spiruline puise ses nutriments dans son milieu de culture, ici les eaux douces.  La qualité de l’eau est donc un des critères de choix le plus important. Si son milieu de culture contient des polluants (métaux lourds, bactéries…), l’algue se charge en substances indésirables.

 

A l’inverse, une eau enrichie en oligo-éléments comme du fer ou du sélénium donnera une spiruline naturellement enrichie. 

Consommer des doses raisonnables de spiruline pour éviter les problèmes de transit

pantins de bois qui simule des problèmes de transit voir l'article sur les critères pour choisir sa spiruline

La spiruline est connue pour ses capacités de chélation , c’est-à-dire qu’elle puise tous les nutriments et autres substances dans le milieu dans lequel elle pousse. Une fois dans l’organisme, elle permet de le désintoxiquer des polluants et des métaux indésirables accumulés dans le côlon. Cette action peut, pendant les premières prises, entraîner des troubles du transit, avec éventuellement des selles plus molles. N’ayez pas peur si vos selles se colorent, cela s’explique par la présence de chlorophylle dans l’algue.

La dose maximale conseillée est de 1 à 5 g par jour, exceptionnellement jusqu’à 10 g/jour (sportifs de haut niveau, personnes dénutries).

Au début, mieux vaut consommer de faibles doses de spiruline : 500 mg à 1 g par jour pendant 1 semaine, puis 2 g par jour pendant une semaine… jusqu’à atteindre la dose journalière souhaitée.

Si vous suivez un régime particulier, la spiruline vous apporte de la vitamine B12

La vitamine B12 doit être apportée par notre alimentation, souvent par la viande et les crustacés, car l’organisme ne sait pas la synthétiser. Les végétariens se tournent plutôt vers la spiruline car elle fait partie des rares végétaux qui en contiennent. Mais alors cette vitamine est-elle assimilable pour l’organisme ?

Des études récentes montrent 5 grammes de spiruline apporteraient ainsi environ 73% des Valeurs Nutritionnelles de Référence (anciennement appelés « Apports Journaliers Recommandés »). La spiruline est donc une des solutions pour toutes les personnes qui manquent de vitamine B12 (végétariens, végétaliens, personnes âgées…)

 

Pour résumer, nous sommes d’accord avec le fait que « la consommation de doses raisonnables de spiruline est sans danger, sauf terrain allergique particulier » et qu’il est indispensable d’opter pour une spiruline au mode de culture contrôlé.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire :

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline
Commencer une cure de spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
Une micro-algue bénéfique pour la croissance de vos enfants
La spiruline une aide pour votre cure minceur
La spiruline pour la beauté de votre peau, cheveux et ongles

Spiruline et végétarisme

Spiruline et végétarisme

Une personne végétarienne doit accorder une grande importance à la qualité de sa nourriture et à son équilibre alimentaire. Même en consommant des produits bio, les aliments d’aujourd’hui ne couvrent pas forcément ses besoins. La spiruline peut compléter un régime végétarien.

La spiruline est une micro-algue reconnue pour sa valeur nutritive exceptionnelle. Elle est très riche en protéines complètes (60 à 70% de son poids sec) apportant de nombreux acides aminés.

Elle contient également des quantités importantes de lysine, un acide aminé essentiel que le corps ne peut fabriquer lui-même. La lysine contribue, entre autres, à la croissance des os, à la synthèse du collagène et des anticorps. Elle est aussi impliquée dans le métabolisme des glucides.

La spiruline est l’un des rares végétaux à contenir de la vitamine B12 (présente essentiellement dans les produits d’origine animale) .

La spiruline est la plus importante source végétale de vitamine D.

Elle est très riche en zinc jusqu’à 2 à 4 fois plus assimilable que les autres sources alimentaires de zinc.

Elle possède une teneur en fer d’une exceptionnelle biodisponibilité, 2 fois supérieur à celui trouvé dans la plupart des légumineuses et des viandes.

En bref, elle apporte tout ce dont les végétariens pourraient manquer. A noter que la supplémentation en spiruline se fait de façon douce, efficace et sans effets secondaires ! Alors, pourquoi s’en priver ?!!

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
Spiruline : conditions de culture, conservation et certification
Commencer une cure de spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine

La spiruline, un bon partenaire santé pour nos animaux ?

La spiruline, un bon partenaire santé pour nos animaux ?

Animaux de compagnie ou animaux de compétition : saviez-vous que tous peuvent trouver de nombreux bénéfices à consommer de la spiruline ?

Une composition parfaitement adaptée aux animaux

Cette microalgue d’eau douce à la composition nutritionnelle riche et variée a de quoi séduire les propriétaires d’animaux. L’algue contient en effet :

  • De la phycocyanine pour stimuler leurs défenses naturelles et soutenir leurs efforts physiques (endurance, récupération)
  • Du bétacarotène pour préserver leur peau et leur vision et assurer un bon fonctionnement du système immunitaire
  • De la chlorophylle pour améliorer l’oxygénation cellulaire
  • Des vitamines du groupe B pour favoriser la pousse des poils et leur brillance. Idéal lors des pertes de poils saisonnières
  • Des protéines jusqu’à 70% et acides aminés pour la construction et la réparation musculaire
  • Des oligoéléments (fer, phosphore, calcium, magnésium, potassium, sélénium, zinc…) pour renforcer leur vitalité et corriger les carences

Ses effets sur la santé des animaux

la spiruline partenaire santé pour les animaux Tous les nutriments apportés par la spiruline vont les aider à réguler naturellement leur appétit, sans entraîner de prise de poids. Elle est idéale pour les animaux stérilisés qui ont tendance à grossir, les animaux qui vieillissent afin de préserver leur bien-être le plus longtemps possible.

Les animaux de compétition peuvent également manger de la spiruline pour améliorer en douceur leurs performances (c’est souvent le cas pour les chevaux de course).

Il en va de même pour les animaux très sollicités physiquement comme les chiens de chasse ou encore les chiens de traîneaux  en cas de gestation ou d’allaitement…

Comment faire en pratique ? Ajoutez des billes de spiruline dans la ration alimentaire de votre animal : 1 cuillérée à café pour les chats et chiens de petite taille, 2 cuillérées pour les chiens de grande taille. La spiruline s’adresse aussi aux lapins, rongeurs, oiseaux, poissons

La spiruline peut être donnée lors de cures de 3 semaines à 1 mois, pouvant être renouvelées dans l’année. De nombreux vétérinaires recommandent la consommation de spiruline biologique.

 

Découvrez la Spiruline bio pour les animaux

 

Ils consomment déjà de la spiruline :

la spiruline partenaire santé pour les animaux

la spiruline partenaire santé pour les animaux

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Pourquoi la spiruline intéresse t-elle les sportifs ?
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
Spiruline : conditions de culture, conservation et certification