La spiruline, solution naturelle contre l’hypertension ?

La spiruline, solution naturelle contre l’hypertension ?

Énergie, vitalité, défenses immunitaires, richesse en fer, en calcium, en magnésium,  en protéines, en vitamines (A, E, D, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B 12, K) et en antioxydants… La spiruline, considérée par beaucoup comme un super-aliment, possède déjà de très nombreuses propriétés bien connues. Mais une récente étude menée par des équipes de chercheurs italiens et publiée dans la revue spécialisée Hypertension laisse penser que la spiruline pourrait être une aide précieuse dans la lutte contre l’hypertension.

 

L’hypertension, qu’est ce que c’est ?

La tension artérielle est la pression exercée par le sang dans les vaisseaux sanguins. Elle est mesurée par 2 chiffres (par exemple, 14/8), le premier représentant la pression artérielle au moment de la contraction du cœur (systole), le deuxième la pression artérielle au moment du repos du cœur (diastole). On parle d’hypertension artérielle (HTA) lorsque le premier chiffre dépasse 14 et/ou lorsque le deuxième dépasse 9 . L’hypertension est l’un des principaux facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, AVC ou encore insuffisance rénale). Elle touche près de 14 millions de personnes en France, dont seulement 8 millions sont traitées.

 

Les effets hypertenseurs de la spiruline

Comprimés de spiruline

La protéine contient un peptide (le peptide SP6), un élément chimique de la famille des protéines,  qui a une action vasodilatatrice et par voie de conséquence hypotensive. C’est ce qu’ont montré des recherches menées par l’Istituto Neurologico Mediterraneo Neuromed, qui a administré ce peptide dans des vaisseaux sanguins en laboratoire puis à des animaux hypertendus. Ce dernier a alors permis d’abaisser leur tension artérielle.

 

A lire aussi sur ce blog :

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Spiruline et fer chez la femme enceinte

Commencer une cure de spiruline

 

 

Commencer une cure de spiruline

Commencer une cure de spiruline

Vous avez décidé de commencer une cure de spiruline mais vous vous posez des questions.

Laquelle choisir ?

1) choisissez une spiruline biologique. La spiruline est une algue, et comme toutes les algues, elle capte tout ce qui la compose de l’environnement dans lequel elle se développe. Cela signifie qu’il est primordial qu’elle pousse dans une eau à la qualité contrôlée et qu’elle soit cultivée sans pesticides chimiques. Depuis 2017, une spiruline bio peut bénéficier des standards de certification bio AB (standard français) et Eurofeuille (standard européen).

Certification bio de la spiruline

2) choisissez la spiruline la plus pure possible, c’est-à-dire avec peu, voire pas d’additifs, soit en poudre ou granules, soit en comprimés sans additifs. Certains labos arrivent à s’en passer complètement.

3) choisissez une spiruline riche en phycocyanines. Cette famille de pigments bleus, spécifique à cette algue, regorge de bienfaits. Lisez aussi notre article sur la phycocyanine.

4) optez pour une spiruline contenant un dosage important : 500 mg, pour minimiser le nombre de comprimés à avaler par jour.

5) assurez-vous que la spiruline ait été séchée à basse température et qu’elle soit non irradiée (cette technique de conservation est très souvent utilisée en Chine).

Concernant son lieu de culture, du moment que vous respectez les critères ci-dessus, vous êtes assurés d’avoir une spiruline qualitative. La France n’est pas le seul pays à proposer de la spiruline de qualité. L’Inde du Sud ou certains pays tropicaux cultivent aussi de la spiruline avec des règles très strictes de culture.

Sous quelle forme la prendre ?

Il existe de nombreuses façons de consommer de la spiruline :

• en comprimés ou en gélules : compléments alimentaires. Ces formes sont à privilégier pour ceux qui ont du mal avec le goût de cette algue.

• en poudre, granules ou brindilles : à consommer avec un verre d’eau ou un jus de fruits ou à utiliser dans la cuisine. Si vous n’appréciez pas beaucoup le goût de la spiruline, buvez la avec un verre de jus de pomme qui masquera bien le goût ou un verre de jus d’oranges pressés pour avoir un apport en vitamine C (la spiruline n’en contient pas). Il existe maintenant des granules de spiruline aromatisés au citron pour une spiruline au goût moins prononcé. Découvrez cette spiruline. 

• dans des recettes déjà élaborées : gomasio, pâtes, barres énergétiques, biscuits, chocolat… pour ceux qui aiment les saveurs originales. Attention cependant : la cuisson fait perdre certains nutriments de la spiruline.

Il est beaucoup plus difficile de trouver de la spiruline fraîche qui se conserve peu de temps. En Inde, des jus à base de spiruline fraîche, de citron vert et de sucre de coco sont distribués aux enfants de certaines écoles.

Combien en prendre ?

Si c’est la 1ère fois que vous consommez de la spiruline, il faut respecter une progression dans les quantités ingérées. En effet, la spiruline a des effets détoxifiants et peut, de ce fait, entraîner quelques troubles du transit si on commence par de trop fortes doses d’un coup. La progression à respecter :

1ère semaine : 1 comprimé de 500 mg par jour

2e semaine : 2 comprimés de 500 mg par jour

3e semaine : 3 comprimés de 500 mg par jour

4e semaine : 4 comprimés de 500 mg par jour

Il est possible d’augmenter encore la dose en cas de grosse fatigue ou de compétition sportive.

Si vous optez pour la spiruline sous forme de poudre, commencez par quelques granules par jour. Prenez comme repère qu’1 cuillère à café bombée équivaut environ à 5 grammes.

Quand la prendre ?

La spiruline se consomme habituellement le matin ou le midi car cette algue est considérée comme énergisante. Sachez cependant qu’elle contient aussi du tryptophane, un acide aminé précurseur de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Il est donc possible de la consommer jusqu’à 5 ou 6 heures avant le coucher pour profiter de cet effet.

La spiruline peut se consommer tout au long de l’année : renfort des défenses naturelles à l’automne, fatigue hivernale, détox à la fin de l’hiver, effet naturel coupe-faim pendant un régime au printemps…

Çà y est, vous savez tout. Vous pouvez maintenant vous lancer.

Bonne cure de vitalité !

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo


La Spiruline au service des femmes
La spiruline un super aliment pour les séniors
Une micro-algue bénéfique pour la croissance de vos enfants
La spiruline, un bon partenaire santé pour nos animaux ?
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine

 

Bowl cake spiruline, moringa & protéines végétales

Bowl cake spiruline, moringa & protéines végétales

Le blog mes gourmandises diététiques nous présente une recette de bowl cake spiruline, poire, moringa et protéines végétales. Une recette hyperprotéinée, riche en fibres, sans gluten, sans sucre ni lait.

bowl cake spiruline moringa protéines végétales

Pour réaliser cette recette il vous faudra :

Préparation

Disperser tous les ingrédients secs, puis ajouter l’eau et la poire coupée en petits dés (épluchée au préalable).

Bien mélanger le tout, jusqu’à obtenir une préparation homogène.

Répartir le mélange dans un bol et réserver au frigo pendant 4h minimum (idéalement toute une nuit), pour que la préparation épaississe et afin d’obtenir une consistance plus ferme… et aussi, pour consommer ce bowl cake bien frais.

Bowl cake cru Spiruline aromatisée citron et moringa

Bowl cake cru Spiruline aromatisée citron et moringa

Le blog Mes Gourmandises Diététiques nous propose une recette de Bowl cake cru à la spiruline. Une recette énergétique, Vegan, et pleine de fibres. Idéale pour commencer la journée du bon pied.

Intégralité de la recette et de l’article à retrouver sur le blog Mes Gourmandises Diététiques

Bowl cake cru à la spiruline

Les ingrédients pour réaliser ce bowl cake cru

Préparation

« Mélanger tous les ingrédients secs puis ajouter le yaourt de soja, jusqu’à obtenir une préparation homogène.

Répartir le mélange dans un ramequin et réserver au frigo pendant 2h minimum, pour que la préparation épaississe et afin d’obtenir une consistance plus ferme… et aussi, pour consommer cet entremets bien frais.

Ce « bowl cake cru » est donc très satiétant, grâce à sa richesse d’une part en protéines,  et d’autre part en fibres.

Retrouvez l’intégralité de la recette sur le blog Mes Gourmandises Diététiques et d’autres recettes sur notre blog

A lire aussi :

Bowl cake spiruline, moringa & protéines végétales
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
Energy balls à la spiruline, une dose d’énergie pour les sportifs
Milk-shake à la spiruline sans lactose
Smoothie vitaminé aux épinards et à la spiruline

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification

Où est-elle cultivée ?

Spiruline : conditions de culture, conservation et certificationLa spiruline est une algue simple, unicellulaire, qui prospère dans des eaux tièdes (entre 32 et 45°C) et alcalines. A l’état naturel, elle pousse dans les lacs de pH 8 à 11, où d’autres micro-organismes ne peuvent survivre.

A l’état de culture, elle se développe dans des bassins d’eau douce situés dans des pays chauds et ensoleillés : Inde, Thaïlande, Etats-Unis, Pérou, Chine, Vietnam, Hawaï…

 

En France, la spiruline se cultive aussi dans des fermes aquacoles. Il y a quelques années, ces fermes se trouvaient essentiellement dans le Sud de la France, notamment en Provence. Rappelons, en effet,  que la spiruline a besoin de soleil et de chaleur pour se développer. Cependant, même dans le Sud de la France, la spiruline ne pousse que 6 mois de l’année, les plus chauds.

Depuis peu, la spiruline se cultive dans des régions réputées moins ensoleillées, comme la Bretagne ou la Vendée, souvent sous serre, dans des bassins chauffés ou encore en eau de mer (spiruline de Hawaï, spiruline bretonne) mais ce mode de culture est plus rare.

Conditions de culture

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification

Les conditions idéales de croissance de la spiruline sont : un climat chaud et ensoleillé, de l’eau de qualité contrôlée, un environnement climatique exempt de pollution. En effet, la spiruline, en raison de sa croissance rapide, puise des quantités importantes de nutriments dans son milieu. Elle présente une « qualité » correspondant à celle de son milieu de culture.

Si l’eau dans laquelle elle croît contient des polluants, l’algue se charge (métaux lourds…) et n’est plus comestible. C’est le cas des souches récoltées dans des milieux naturels non contrôlés. Consommer une spiruline polluée peut entraîner  des effets secondaires : diarrhée, vomissements, dommages au foie…

A l’inverse, la spiruline capte positivement tous les nutriments de son milieu de culture. Avec des intrants rigoureusement sélectionnés, on obtient ainsi une spiruline naturellement enrichie en minéraux (fer, zinc, sélénium …)

Avant de consommer de la spiruline, il est donc important de s’assurer de son origine et de sa méthode de culture.

Conservation de la Spiruline

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification

Les très gros producteurs mondiaux de spiruline sèchent souvent l’algue à haute température, afin de gagner du temps. Cependant, ce procédé détruit en partie les enzymes qui font toute la richesse nutritionnelle de la spiruline. Il faut donc choisir une spiruline séchée à moins de 45°. L’humidité réduit aussi les qualités de la spiruline.

Pour garder tous les bénéfices santé de cette micro-algue, veillez donc à :

– Chercher sur les étiquettes si la température de séchage de l’algue est précisée. C’est un gage de qualité.

– Bien refermer l’emballage après utilisation.

– Garder la spiruline dans un endroit frais, loin de toute source de chaleur.

– Éviter de l’exposer au soleil ou à une lumière forte.

 

Spiruline biologique

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification

Avant 2017, la spiruline ne rentrait pas dans le champ d’application du règlement  Biologique européen. Les logos bio AB français et européen ne pouvaient donc pas être utilisés sur les étiquettes des produits. La seule façon de faire  reconnaître la qualité et la pureté d’une culture de spiruline était de passer par le respect de cahiers des charges privés : Naturland (organisme de contrôle allemand) ou Ecocert (logo « contrôlé par Ecocert »).

Depuis le 7 mai 2017, les microalgues d’eau douce rentrent dans le champ d’application du Règlement Bio UE RCE 889/2008 en tant que denrée pour l’alimentation humaine. Il est désormais possible pour la spiruline de disposer des labels AB (label bio français) et Eurofeuille (label bio européen). Une spiruline biologique garantit l’absence d’OGM, la non-utilisation d’engrais minéraux et organiques chimiques, la non-irradiation. C’est évidemment un gage de meilleure qualité et traçabilité.

Vous l’aurez compris, il y a spiruline et spiruline. Comme pour votre alimentation traditionnelle, lisez bien les étiquettes avant d’acheter.

A lire aussi :

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
L’association humanitaire Petits Pas
Antenna France lutte contre malnutrition
La spiruline depuis les années 1960
La spiruline, une algue déjà cultivée chez les Aztèques
La spiruline, une algue cultivée chez les Kanembous

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

La grossesse est une période où il est primordial de bien s’alimenter. En effet, le fœtus a besoin de nutriments pour son bon développement : vitamines, minéraux, oligo-éléments… La future maman en a aussi besoin pour préserver sa vitalité et pour éviter les carences. Parmi les besoins à ne pas négliger, celui en fer.

Un oligo-élément aux nombreuses fonctions

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

L’organisme est incapable de fabriquer du fer par lui-même. Il doit donc en trouver dans son alimentation. Le fer joue un rôle dans l’oxygénation des cellules ; il contribue à la formation des globules rouges et de l’hémoglobine. Il participe aussi au métabolisme énergétique (réduction de la fatigue) et au fonctionnement du système immunitaire.

Chez la femme enceinte, le fer joue un rôle dans  l’augmentation du volume sanguin occasionnée par tous les changements qui ont lieu dans l’organisme. Il permet aussi une meilleure récupération après l’accouchement qui occasionne une perte de sang importante.

Le fer contribue au bon développement du foetus. Il est dispensable à la formation du  placenta et du cordon ombilical.

Des besoins accrus

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

Les besoins en fer augmentent au cours de la grossesse, particulièrement à partir du deuxième trimestre. Le taux de fer est systématiquement surveillé à partir du 6ème mois de grossesse, par dosage sanguin. Il est fréquent que les femmes voient leur niveau de fer et de ferritine (protéine permettant le stockage du fer) baisser. Environ 20% des femmes enceintes souffrent d’anémie (manque d’hémoglobine). Un manque en fer peut entraîner un bébé prématuré ou de faible poids.

Éviter la carence en fer

le fer un besoin accru chez les femmes enceintes

Pour éviter les carences, la femme enceinte doit privilégier les aliments riches en fer (lentilles, boudin noir, viande rouge, œufs, haricots blancs, chocolat). Comme cela ne suffit pas forcément, une supplémentation peut s’avérer nécessaire. Les professionnels de santé prescrivent souvent la prise de compléments alimentaires, soit des complexes multi-vitamines et minéraux, soit de la spiruline.  Cette micro-algue d’eau douce contient, en effet, du fer biodisponible. Contrairement à de nombreuses spécialités pharmaceutiques, le fer de la spiruline ne se trouve pas à l’état libre ou sous forme de sulfates ferreux. Il se trouve sous forme « chélatée », c’est-à-dire déjà lié aux acides aminés. Cette forme améliore son absorption par l’organisme. La spiruline, en plus de son apport en fer, offre à la femme enceinte de nombreux nutriments : des protéines pour la construction cellulaire, de la vitamine B9 ou acide folique qui contribue à la croissance des tissus maternels durant la grossesse, du chrome pour réguler en douceur l’appétit… Comme nous l’avons explique dans l’article : » La spiruline au service des femmes« .

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Comment compenser une carence en fer 

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline
Commencer une cure de spiruline
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
La Spiruline au service des femmes
Une micro-algue bénéfique pour la croissance de vos enfants