La spiruline, super-aliment utilisé pour lutter contre la malnutrition

Très répandue sous nos latitudes depuis une vingtaine d’années, la spiruline est également largement utilisée dans les pays en voie de développement pour lutter contre la malnutrition.

C’est en effet un aliment revitalisant d’une richesse nutritive exceptionnelle :

  • protéines végétales,
  • vitamines (B1, B2, B9, B12),
  • oligo-éléments (fer, calcium, magnésium, manganèse, potassium, sélénium, phosphore, chrome, cuivre, zinc…),
  • acides aminés,
  • pigments (phycocyanines, chlorophylle, caroténoïdes),
  • antioxydants (Super Oxyde Dismutase ou SOD).

Grâce à sa haute teneur en phycocyanines, en protéines et en micro-nutriments essentiels, la spiruline contribue à compenser une alimentation peu diversifiée et pauvre en nutriments.

Que ce soit en Afrique ou bien en Amérique du Sud, certaines tribus connaissent depuis longtemps les propriétés de la petite algue verte. Les Kanembous, une tribu vivant dans la région du Kanem (nord du Tchad), ou bien les Aztèques cultivent et consomment la spiruline depuis des temps immémoriaux.

 

A lire aussi :

La spiruline, une algue cultivée chez les Kanembous

L’association humanitaire Petits Pas

Antenna France lutte contre malnutrition

 

 

 

 

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Des actifs aux propriétés immuno-stimulantes

photo de comprimés de spiruline dans un bol en bois

La spiruline est une algue riche en protéines puisqu’elle en contient 60 à 70%. Les protéines servent à la fabrication des anticorps, donc à l’immunité. Parmi ces protéines, la phycocyanine, un pigment de couleur bleu qui a la capacité de booster les défenses naturelles en stimulant la formation de globules rouges. Une spiruline classique contient en moyenne 10 à 11% de phycocyanine. Certaines spirulines, plus qualitatives, en contiennent jusqu’à 20%.

La spiruline renferme des oligo-éléments qui contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire : fer, sélénium et zinc. A noter que le fer que contient la spiruline est un fer chélaté (lié à des acides aminés), ce qui lui garantit une meilleure biodisponibilité (capacité d’absorption par l’organisme).

Une cure de spiruline pour booster les défenses

une femme aux xheveux courts et roux se mouche

Vous pouvez faire une cure de spiruline au début de l’automne, quand les rhumes et les refroidissements commencent à apparaître, ou lorsque vous sentez un affaiblissement de votre système immunitaire : convalescence, immuno-dépression…

Cette algue se consomme habituellement le matin ou le midi car elle a des vertus énergisantes.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire :
Commencer une cure de spiruline
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
La spiruline une aide pour votre cure minceur
La spiruline pour la beauté de votre peau, cheveux et ongles

Les effets secondaires possibles de la spiruline

Les effets secondaires possibles de la spiruline

Des effets secondaires possibles

La prise de spiruline peut causer quelques effets secondaires indésirables, surtout chez les personnes qui en prennent pour la première fois.

les effets secondaires possibles de la spiruline

au niveau gastrique et intestinal

La spiruline est connue pour ses capacités de chélation. Ce phénomène naturel contribue à désintoxiquer l’organisme des métaux lourds accumulés dans le côlon. Cette action détoxifiante peut, dans un premier temps et de façon temporaire, entraîner des troubles du transit (selles molles ou colorées, en raison de la présence de chlorophylle dans l’algue)

Au niveau cutané

Cette détoxification peut aussi, au niveau cutané, favoriser l’apparition de petits boutons. Cela ne doit pas vous décourager de prendre de la spiruline. Au contraire, c’est le signe que les toxines sortent.

Mise en garde

La Spiruline est à éviter pour : les personnes atteintes d’hyperparathyroïdie, les allergiques aux algues, les personnes fiévreuses, les personnes souffrant de phénylcétonurie (une maladie génétique).

Conseils d’utilisation

les effets secondaires de la spiruline

La spiruline est un produit vivant et actif. Afin de limiter d’éventuels effets secondaires indésirables (troubles intestinaux transitoires, maux de tête…), il faut veiller à respecter une progression dans sa consommation : commencer la cure par de faibles doses, 500 mg à 1 g par jour pendant 1 semaine, puis 2 g par jour pendant une semaine… jusqu’à atteindre la dose journalière souhaitée.

La dose maximale conseillée est de 1 à 5 g par jour. Exceptionnellement jusqu’à 10 g/jour (performances sportives, personnes dénutries ou convalescentes).

La spiruline est énergisante, il vaut mieux donc éviter d’en prendre le soir.

Conseils de bon sens

les effets secondaires de la spiruline

Choisissez une spiruline de qualité, biologique, cultivée dans une eau contrôlée et analysée. Les spirulines les plus qualitatives doivent contenir un bon apport en phycocyanine (pigment bleu aux vertus antioxydantes et immunoprotectrices).

 

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Commencer une cure de spiruline
Spiruline : conditions de culture, conservation et certification
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
Pourquoi la spiruline intéresse t-elle les sportifs ?

La phycocyanine

La phycocyanine

La phycocyanine est une protéine complexe, spécifique à la spiruline et que l’on ne trouve nulle part ailleurs. C’est elle qui donne à la spiruline sa couleur bleu-vert. La phycocyanine est le seul colorant bleu alimentaire naturel autorisé en Europe.

A quoi sert la phycocyanine ?

La phycocyanine est le sujet de nombreuses recherches scientifiques depuis de nombreuses années, dans le monde entier. Des scientifiques chinois ont prouvé que la phycocyanine stimulait la formation des cellules du sang. Elle a la capacité de reproduire l’effet de l’EPO qui participe à la formation des globules rouges, pour une meilleure oxygénation de l’organisme. C’est pour cela qu’elle est très appréciée des sportifs. Il faut préciser à ce sujet qu’elle est conforme à la norme anti-dopage Afnor NF V94-001. La phycocyanine participe également à la formation des globules blancs qui participent au système immunitaire cellulaire.

Quels sont ses effets sur notre santé ?

– puissant antioxydant

– effet anti Cox 2, anti inflammatoire naturel, sans effets secondaires ni contre-indications

– action stimulante immunitaire avec augmentation des lymphocytes T dans des populations porteuses du virus HIV (sida) ou de certains cancers

– stimulation des NKC (natural killer cells), cellules « tueuses » qui permettent à l’organisme humain de reconnaître, dans certaines conditions, des cellules cancéreuses, puis de les éliminer naturellement

– rôle hépatoprotecteur et détoxifiant (émonctoires)

A quel pourcentage la trouve-t-on ?

Il existe différentes qualités de spiruline sur le marché mondial. Selon son origine et ses process de fabrication (culture, récolte, séchage…) le taux de phycocyanine peut varier considérablement : de 6 à 19% ! Il est évident que plus une spiruline sera concentrée en phycocyanine et plus elle sera efficace.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo, à haute teneur en phycocyanines

 

A lire aussi :

La chlorophylle
Le tryptophane

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification
Commencer une cure de spiruline

Pourquoi la spiruline intéresse t-elle les sportifs ?

Pourquoi la spiruline intéresse t-elle les sportifs ?

Grâce à sa composition riche et variée, la spiruline est sans aucun doute le complément nutritionnel par excellence des sportifs.

Des nutriments pour le métabolisme énergétique et l’oxygénation cellulaire

  • Phycocyanine : protéine pigmentée de couleur bleue. Elle présente une structure moléculaire quasi similaire à celle de l’érythropoïétine, le cœur de l’hémoglobine sanguine humaine. L’organisme peut alors conserver des réserves d’oxygène suffisantes au sein du globule rouge et lui offrir un fonctionnement plus « confortable » même dans des situations d’effort intense. La spiruline est donc utile pour une meilleure endurance et récupération après l’effort. La phycocyanine possède, de plus, de puissantes propriétés anti-cox 2 . C’est donc un anti-inflammatoire naturel.
  • Fer particulièrement biodisponible (quasiment totalement assimilé). Gros avantage aussi : le fer de la spiruline est un fer chélaté (déjà lié aux acides aminés) qui améliore son absorption. L’organisme sportif a des besoins en fer 4 à 5 fois supérieurs à une personne sédentaire. Le fer contribue à une bonne oxygénation cellulaire et améliore la respiration.
  • Chlorophylle qui contribue à l’augmentation des globules rouges. Cela permet donc une meilleure oxygénation des cellules, amélioration des performances, récupération, augmentation du volume musculaire.

Des nutriments pour les muscles

  • Vitamine B9, ou acide folique, qui participe à la fixation du fer et l’anabolisme musculaire.
  • Protéines : la spiruline contient entre 60 et 70% de protéines végétales qui favorisent la reconstruction musculaire.
  • Acides aminés branchés – leucine, isoleucine, valine – particulièrement recherchés pour la prise de masse musculaire.
  • Vitamines B1, B6 et B12 dont le rôle est essentiel pour la préparation et la récupération après l’effort.
  • Vitamines D, E et A, et surtout de la provitamine A, le bétacarotène, qui élimine tout risque de surdosage
  • Oligo-éléments (sélénium, cuivre, magnésium, manganèse) qui participent aux métabolismes musculaires, neurologiques et endocriniens, tous intimement intriqués
  • Enzymes et coenzymes, facilitateurs des différents métabolismes, dont la fameuse Superoxyde trans Dismutase (SOD), puissant antioxydant

La spiruline joue donc un rôle important pour la préparation à l’effort physique et/ou prolongé, la prise de muscles, l’endurance, les performances, la récupération physiologique.

C’est pourquoi de nombreux sportifs, amateurs comme professionnels, en consomment au quotidien ou sous forme de cures.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Témoignages de sportifs
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
Les effets secondaires possibles de la spiruline
Commencer une cure de spiruline
Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

La spiruline un super aliment pour les séniors

La spiruline un super aliment pour les séniors

La spiruline est un trésor nutritionnel qui peut se révéler d’une grande aide pour les séniors.

Des protéines contre la fonte musculaire

sénior en tenue de véloLa spiruline est une algue riche en protéines : entre 60 et 70%, selon les récoltes. C’est l’un des végétaux qui en contient le plus. D’un point de vue qualitatif, les protéines de la spiruline sont complètes car tous les acides aminés essentiels y figurent. L’apport protidique chez les seniors est essentiel puisque les protéines servent notamment à la fabrication de la masse musculaire. La fonte musculaire commence dès l’âge de 30 ans et s’amplifie fortement passé 65 ans. Ce phénomène, intitulé «sarcopénie», désigne une diminution de la masse et de la force musculaire, qui entraîne une baisse des performances physiques.

Les personnes âgées ont souvent un apport insuffisant en protéines alimentaires (moins de consommation de viandes ou de légumes). De plus, après 65 ans, les besoins en protéines sont accrus. Ils passent de 0,8 à 1 ou 1,2 g par kilogramme de poids corporel. S’il manque de protéines, l’organisme va puiser dans ses réserves, localisées dans les muscles, provoquant leur destruction. Cette perte de masse musculaire entraîne une diminution de l’activité physique et expose au risque de chute. Il est important de noter que les protéines apportées par l’alimentation ne se stockent pas et doivent donc être apportées au quotidien.

Des nutriments pour renforcer les défenses immunitaires

La spiruline un super aliment pour les séniors

Les protéines contenues dans la spiruline ne servent pas uniquement à la fabrication de muscles mais aussi à celle des anticorps (structure protéique). Si l’apport en protéines est trop faible, la fabrication de ces anticorps sera insuffisante, et l’organisme, déjà affaibli par la vieillesse, ne pourra pas lutter efficacement. Un banal rhume peut alors, rapidement, prendre des proportions importantes.

La spiruline est riche en phycocyanine, le composant le plus spécifique et le plus étonnant de la spiruline (qu’on ne trouve nulle part ailleurs dans la nature).  La phycocyanine a comme capacité de booster  les défenses naturelles (les lymphocytes T et les NKC Natural Killer Cells, les cellules « tueuses »), en stimulant la formation de globules rouges. Présente à hauteur de 10 à 11% dans une spiruline classique, elle peut atteindre des concentrations plus importantes selon la qualité de la spiruline.

Enfin, la spiruline contient du fer, du sélénium, du zinc et de la vitamine A qui contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.

Des nutriments pour booster l’énergie

La spiruline un super aliment pour les séniorsLa spiruline contient du fer et du magnésium qui contribuent à un métabolisme énergétique normal et à la réduction de la fatigue.

Les séniors présentent assez souvent une anémie, soit d’origine inflammatoire soit due à une carence en fer.

Le fer végétal contenu dans la spiruline est un fer chélaté (lié à des acides aminés), ce qui lui garantit une meilleure biodisponibilité (capacité d’absorption par l’organisme).

La spiruline au service de la reminéralisation de l’organisme

La spiruline contient tout un ensemble de minéraux et oligo-éléments (fer, magnésium, manganèse, phosphore, molybdène, sélénium, zinc, cuivre, chrome, zinc) qui vont aider à la reminéralisation de l’organisme. Une action très intéressante à partir d’un certain âge pour réduire les douleurs articulaires et contribuer à lutter contre l’ostéoporose.

La consommation de spiruline fournit un ensemble très intéressant de nutriments divers et variés pour les personnes âgées qui devraient en prendre au quotidien, soit sous forme de comprimés, soit sous forme de granules, paillettes ou poudre. La spiruline peut se consommer pure ou en accompagnement dans les recettes, à l’image d’un condiment.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire aussi :

Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
Commencer une cure de spiruline
Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline