5 raisons de consommer de la spiruline au printemps

 

  1. Etre plus énergique

Le printemps est une saison « fatigante » : changement de rythme dû à une plus grande luminosité, carences potentielles en fin d’hiver (vitamines D, C…) La spiruline contient des vitamines, minéraux et oligo-éléments qui jouent un rôle dans le métabolisme énergétique (notamment les vitamines B1, B2 et B12).

 

  1. Stimuler les défenses immunitaires

La spiruline contient plusieurs pigments dont les phycocyanines qui auraient une action positive sur les défenses naturelles. Elle contient également du sélénium qui joue un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. Au printemps, ce dernier est souvent sollicité pour lutter contre les refroidissements (écarts importants de température en journée) et contre les allergies saisonnières.

 

  1. Détoxifier l’organisme

En hiver, les toxines ont tendance à s’accumuler, notamment en raison d’une alimentation plus riche et d’un manque d’activité physique. Conséquence : l’organisme exprime son mal-être à travers des troubles digestifs, émotionnels, cutanés…

La spiruline contient de la chlorophylle, un pigment connu pour éliminer les toxines et purifier les émonctoires (foie, intestins, reins, poumons, peau).

 

  1. Favoriser l’amincissement

Grâce à sa teneur en protéines végétales, la spiruline a un effet rassasiant qui permet de réguler l’appétit et donc de mieux contrôler son poids. Une action bienvenue à l’approche de l’été et des tenues plus légères.

 

  1. Préparer la peau au bronzage 

La spiruline contient du bétacarotène. Ce pigment, de la famille des caroténoïdes, intervient dans la synthèse de la mélanine, à l’origine du bronzage. Les caroténoïdes favorisent l’apparition d’un hâle uniforme ; ils exercent aussi des propriétés photo-protectrices et antioxydantes. Faire une cure de caroténoïdes au printemps est idéal pour préparer la peau aux expositions solaires intenses de l’été.

La spiruline pour les femmes enceintes

La spiruline pour les femmes enceintes

Des chercheurs ont mené une étude contrôlée dans la région de Dakar (Sénégal) pour déterminer la contribution d’une supplémentation par la spiruline sur l’hémoglobinémie de 920 femmes enceintes et de leurs nouveau-nés. Le suivi a duré de la 28e semaine d’aménorrhée jusqu’au 42e jour post-natal.

Méthodologie de l’étude

Les femmes suivies dans les 4 centres de santé de la région de Dakar étaient supplémentées en fer (sulfate ferreux 90 mg / jour) et acide folique (1 mg / jour) depuis le début de leur grossesse. Elles ont été randomisées à partir de la 28e semaine d’aménorrhée (absence de règles) en 2 groupes :

  • l’un recevant 1500 mg de spiruline / jour (3 comprimés de 500 mg) en plus du traitement médicamenteux fer + acide folique
  • l’autre continuant à recevoir uniquement le traitement médicamenteux fer + acide folique
Résultats de l’étude

Dans le groupe qui a reçu uniquement le traitement fer et acide folique, l’augmentation de l’hémoglobinémie a été statistiquement significative :

  • + 0,30 g/dl entre la 28e semaine et la 32e semaine d’aménorrhée,
  • + 0,20 g/dl entre la 28e semaine et l’accouchement,
  • + 0,92  g/dl entre l’accouchement et le 42e jour post-natal.

Dans le groupe supplémenté par la spiruline, les résultats sont nettement plus élevés : + 0,48 g/dl, + 0,36 g/dl et + 1,37g/dl  dans chacune des 3 périodes.

Les femmes ont bien toléré la spiruline. Les chercheurs n’ont noté aucune différence dans l’évolution et les caractéristiques des grossesses entre les 2 groupes. Le poids des bébés à la naissance n’était pas différent. Cependant, le gain de poids entre la naissance et le 42e jour post-natal a été supérieur dans le groupe des femmes supplémentées en spiruline. L’hémoglobine moyenne des enfants au 42e jour était supérieure dans le groupe spiruline : 13,7 g/dl vs 12,6 g/dl.

En conclusion, la spiruline joue un rôle contre l’anémie ferriprive.

Référence de l’étude

« Effets d’une supplémentation par la spiruline chez des femmes enceintes dans la région de Dakar »

K.Niang, P. Ndiaye, A. Faye et al : Spirulina supplementation in pregant women in the Dakar Region (Senegal), Open Journal of Obstetrics and Gynecology (2017)7, 147-154.

La spiruline, solution naturelle contre l’hypertension ?

La spiruline, solution naturelle contre l’hypertension ?

Énergie, vitalité, défenses immunitaires, richesse en fer, en calcium, en magnésium,  en protéines, en vitamines (A, E, D, B1, B2, B3, B6, B7, B8, B 12, K) et en antioxydants… La spiruline, considérée par beaucoup comme un super-aliment, possède déjà de très nombreuses propriétés bien connues. Mais une récente étude menée par des équipes de chercheurs italiens et publiée dans la revue spécialisée Hypertension laisse penser que la spiruline pourrait être une aide précieuse dans la lutte contre l’hypertension.

 

L’hypertension, qu’est ce que c’est ?

La tension artérielle est la pression exercée par le sang dans les vaisseaux sanguins. Elle est mesurée par 2 chiffres (par exemple, 14/8), le premier représentant la pression artérielle au moment de la contraction du cœur (systole), le deuxième la pression artérielle au moment du repos du cœur (diastole). On parle d’hypertension artérielle (HTA) lorsque le premier chiffre dépasse 14 et/ou lorsque le deuxième dépasse 9 . L’hypertension est l’un des principaux facteurs de risques des maladies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde, AVC ou encore insuffisance rénale). Elle touche près de 14 millions de personnes en France, dont seulement 8 millions sont traitées.

 

Les effets hypertenseurs de la spiruline

Comprimés de spiruline

La protéine contient un peptide (le peptide SP6), un élément chimique de la famille des protéines,  qui a une action vasodilatatrice et par voie de conséquence hypotensive. C’est ce qu’ont montré des recherches menées par l’Istituto Neurologico Mediterraneo Neuromed, qui a administré ce peptide dans des vaisseaux sanguins en laboratoire puis à des animaux hypertendus. Ce dernier a alors permis d’abaisser leur tension artérielle.

 

A lire aussi sur ce blog :

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Spiruline et fer chez la femme enceinte

Commencer une cure de spiruline

 

 

Comment compenser une carence en fer ?

Qui peut manquer de fer

Le fer contribue au transport de l’oxygène par l’hémoglobine, au fonctionnement normal du système immunitaire et du métabolisme énergétique. Un supplément de fer peut être recommandé aux :

  • femmes : environ 25% des femmes en France sont carencées en fer (pertes dues aux règles, grossesse…)
  • enfants et adolescents pendant la croissance
  • convalescents : manque de globules rouges
  • végétaliens : éviction de certains aliments
  • sportifs : efforts intensifs répétés entraînant souvent une anémie ferriprive
  • personnes âgées : alimentation déséquilibrée ou trop faible

 

Symptômes possibles d’une carence en fer
  • pâleur
  • fatigue et manque d’énergie
  • diminution de la force musculaire
  • essoufflement
  • difficultés de concentration et d’attention
  • chute de cheveux

 

Où trouver du fer dans l’alimentation

Les aliments qui ont une teneur importante en fer sont : viande (boudin noir, foie), lentilles, haricots blancs, cacao, tofu, sésame, algues (spiruline et, dans une moindre mesure, chlorella). Pour une meilleure assimilation du fer, mieux vaut :

  • l’associer à de la vitamine C
  • éviter de prendre en même temps du thé ou du café dont les tanins inhibent l’absorption du fer

 

Spiruline et fer

La spiruline contient entre 60 et 80 mg de fer aux 100 grammes. Il s’agit d’un fer végétal chélaté (lié à des acides aminés), ce qui renforce sa capacité d’absorption. Consommer régulièrement de la spiruline est donc un bon moyen d’augmenter son niveau de fer.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

Lire aussi :

Le fer, un besoin accru chez les femmes enceintes

 

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Booster ses défenses immunitaires grâce à la spiruline

Des actifs aux propriétés immuno-stimulantes

photo de comprimés de spiruline dans un bol en bois

La spiruline est une algue riche en protéines puisqu’elle en contient 60 à 70%. Les protéines servent à la fabrication des anticorps, donc à l’immunité. Parmi ces protéines, la phycocyanine, un pigment de couleur bleu qui a la capacité de booster les défenses naturelles en stimulant la formation de globules rouges. Une spiruline classique contient en moyenne 10 à 11% de phycocyanine. Certaines spirulines, plus qualitatives, en contiennent jusqu’à 20%.

La spiruline renferme des oligo-éléments qui contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire : fer, sélénium et zinc. A noter que le fer que contient la spiruline est un fer chélaté (lié à des acides aminés), ce qui lui garantit une meilleure biodisponibilité (capacité d’absorption par l’organisme).

Une cure de spiruline pour booster les défenses

une femme aux xheveux courts et roux se mouche

Vous pouvez faire une cure de spiruline au début de l’automne, quand les rhumes et les refroidissements commencent à apparaître, ou lorsque vous sentez un affaiblissement de votre système immunitaire : convalescence, immuno-dépression…

Cette algue se consomme habituellement le matin ou le midi car elle a des vertus énergisantes.

 

Découvrez la spiruline bio Phyco+ de LT Labo

 

A lire :
Commencer une cure de spiruline
Critères à prendre en compte pour bien choisir sa spiruline
10 manières d’intégrer la spiruline à votre cuisine
La spiruline une aide pour votre cure minceur
La spiruline pour la beauté de votre peau, cheveux et ongles

Le tryptophane

Le tryptophane

Qu’est-ce que c’est ?

Le L-tryptophane est un acide aminé essentiel, précurseur métabolique de la sérotonine et de la mélatonine ; cela signifie, qu’à partir du tryptophane, l’organisme produit de la sérotonine et de la mélatonine. La sérotonine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la régulation de l’humeur et du moral. La mélatonine est une hormone, surnommée « hormone du sommeil ».

Où trouve t-on du L-tryptophane ?

Apporté par les aliments riches en protéines, le tryptophane est notamment présent dans la protéine de lait, la viande, le poisson, les œufs, les féculents, les fruits secs, certaines graines (tournesol, courge…) La spiruline est une algue qui contient naturellement du tryptophane : 1 à 2 grammes aux 100 grammes. Vous pouvez donc aider votre organisme à fabriquer de la sérotonine et de la mélatonine en choisissant les bons aliments. Attention cependant : très fragile, le tryptophane est souvent dégradé par la cuisson.

Quelle est son action ?

De nombreuses études montrent qu’une élévation des concentrations de tryptophane dans le cerveau a pour résultat une augmentation de la libération de sérotonine et de mélatonine. Ces dernières jouant un rôle essentiel dans la régulation de l’humeur, du moral et du sommeil, le tryptophane se voit attribuer les mêmes propriétés.

Dans la plupart des compléments alimentaires, le tryptophane est de synthèse. Pourtant, il est préférable qu’il soit de source végétale pour l’action la plus naturelle possible. La spiruline ou les graines de tournesol sont donc des sources de tryptophane à privilégier.

 

Découvrez l’association de spiruline et de tryptophane dans un complexe synergique pour le sommeil

 

A lire aussi :

Spiruline : conditions de culture, conservation et certification
La Spiruline au service des femmes
La spiruline un super aliment pour les séniors
Une micro-algue bénéfique pour la croissance de vos enfants