5 raisons de consommer de la spiruline au printemps

 

  1. Etre plus énergique

Le printemps est une saison « fatigante » : changement de rythme dû à une plus grande luminosité, carences potentielles en fin d’hiver (vitamines D, C…) La spiruline contient des vitamines, minéraux et oligo-éléments qui jouent un rôle dans le métabolisme énergétique (notamment les vitamines B1, B2 et B12).

 

  1. Stimuler les défenses immunitaires

La spiruline contient plusieurs pigments dont les phycocyanines qui auraient une action positive sur les défenses naturelles. Elle contient également du sélénium qui joue un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire. Au printemps, ce dernier est souvent sollicité pour lutter contre les refroidissements (écarts importants de température en journée) et contre les allergies saisonnières.

 

  1. Détoxifier l’organisme

En hiver, les toxines ont tendance à s’accumuler, notamment en raison d’une alimentation plus riche et d’un manque d’activité physique. Conséquence : l’organisme exprime son mal-être à travers des troubles digestifs, émotionnels, cutanés…

La spiruline contient de la chlorophylle, un pigment connu pour éliminer les toxines et purifier les émonctoires (foie, intestins, reins, poumons, peau).

 

  1. Favoriser l’amincissement

Grâce à sa teneur en protéines végétales, la spiruline a un effet rassasiant qui permet de réguler l’appétit et donc de mieux contrôler son poids. Une action bienvenue à l’approche de l’été et des tenues plus légères.

 

  1. Préparer la peau au bronzage 

La spiruline contient du bétacarotène. Ce pigment, de la famille des caroténoïdes, intervient dans la synthèse de la mélanine, à l’origine du bronzage. Les caroténoïdes favorisent l’apparition d’un hâle uniforme ; ils exercent aussi des propriétés photo-protectrices et antioxydantes. Faire une cure de caroténoïdes au printemps est idéal pour préparer la peau aux expositions solaires intenses de l’été.